Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Démocratie? Ou Ploutocratie?
  • Démocratie? Ou Ploutocratie?
  • : Pas d'issue aux grands défis de l'humanité (pétrole, eau, famines, biodiversité, érosion, climat...) sans changement de paradigme et TOTALE remise en question tant au niveau individuel que pluriel (mode de vie, économie, progrès…)
  • Contact

Tonnes CO2/personnes/an

2 = capacité d'absorption de la terre
4 = moyenne mondiale (2 fois trop)
8 = émission moyenne d'un Européen (4 fois trop)
20 = émission moyenne d'un Américain (10 fois trop)
0,09 = émission moyenne d'un Burkinabé
0,06 = émission moyenne d'un Ethiopien

Rechercher

Bon à savoir

- La production d'un kilo de bœuf nécessite autant d'eau qu'une douche (débit de 18 litres par minute) quotidienne de 5 minutes pendant 2 ans.


- En Europe, chaque tête de bétail est subsidiée à plus de 2 euros par jour, soit un peu plus que le revenu journalier des 2/3 de la population mondiale.

 

- Le total des actifs financiers (crédits et spéculations) atteint 6,7 fois le PIB mondial!

 

- Dans le Pacifique Nord, les courants océaniques charrient des millions de tonnes de plastique. Leur accumulation couvre désormais une zone grande comme 6 fois la France.


- Seuls 1,6% des dépenses militaires ou 4,3% des subventions agricoles sont nécessaires pour assainir les besoins en eau de 80% des Africains.


- La fortune des 3 individus les plus riches de la planète est supérieure au PIB des 48 pays les plus pauvres (600 millions de personnes).


- Les pays en développement, qui subissent durement les dérèglements climatiques, ont produit moins de 20% des 350Gt (giga tonne) de CO2 accumulé dans l’atmosphère depuis 1850, alors qu’ils représentent 80% des terriens.


- Pour la banque mondiale, de 2006 à 2008, les prix alimentaires ont augmenté de 85%. Dans les pays pauvres, les dépenses alimentaires représentent 60 à 90% des budgets des ménages…


- Un plein de 50 litres de bioéthanol correspond à  250 kg de maïs, de quoi nourrir une personne pendant une année.


- Par an, les avions commerciaux émettent autant de CO2 que toute l'Afrique.


- L'élevage industriel consomme autant de céréales qu'Indiens et Chinois réunis (moitié de la population mondiale).

- La production, le stockage, le transport et le conditionnement d'une calorie alimentaire issue de l'agriculture conventionnelle nécessite 40 calories fossiles!


- D'autres chiffres ici

 

Citations & Livres

Aucun être humain ne vient au monde pour éviter à ses frères la peur de mourir en niant le corps par le travail et l'intellectualisation du monde. [Raoul VANHEIGEM] Adresse aux vivants sur la mort qui les gouverne et l'opportunité de s'en défaire

 

Ce que fait actuellement la logique de marché, c'est jouer sur la méfiance radicale de l'être humain à l'égard du détachement, ancrée dans l'énergie angoissée du besoin, pour pouvoir inverser l'énergie renonçante du Désir en énergie compulsive de l'envie. [Christian ARNSPERGER] Ethique de l'existence post-capitaliste

 

Le discours économique a une fonction terroriste, celui d'évincer le citoyen du débat [cité par Marie Martin-Pêcheu] Bio-économie

 

La monnaie et l’économie existent parce que l’homme n’a pas confiance en son prochain, qu'il suppose – souvent à raison - vouloir obtenir un échange gagnant. Il veut des garanties. Mais les garanties ne tiennent pas leurs promesses et se révèlent incapables d’empêcher l’injustice. [Didier LACAPELLE] Manuel d'anti-économie

 

Pour ceux qui connaissent le sens profond des choses, les paroles brèves sont des commentaires ; Pour ceux qui se fient aux apparences, les vastes discours ne sont que des abrégés imprécis. [Mawlânâ Djalâl Od-Dîn Rûmî] La geste de Taliesin

 

Notre époque a besoin d’une grande bouffée d’air frais, qui la revivifie. Vienne le temps où chaque individu, rejetant l’apathie dont tire sa force le pouvoir léthargique qui l’opprime, se change en guerrier sans armure et sans autre arme qu’une invisible force de vie. Qu’il combatte sans relâche pour ce qu’il a d’unique et de plus cher au monde, sa propre existence, vrai champ de bataille où nerfs, muscles, sensations, pensées répondent à la sollicitation de désirs obnubilés par la passion de jouir et que contrarient, refoulent, mutilent et nient les mécanismes d’une économie qui exploite le corps à l’égal de la terre. [Raoul VANEIGEM] Nous qui désirons sans fin


A travers le voile de notre vision rationnelle, la lumière du Réel se brise, et la transforme en une autre vision, comme la lumière du soleil dans la pluie donne l'arc-en-ciel. L'homme, devenu conscient du soleil, comprendra l'arc-en-ciel d'une facon différente. Mais celui qui aura le courrage de tourner le dos à ce qui n'est que l'arc-en-ciel, verra le soleil lui-même. L'homme ressent en lui-même et en son monde, la promesse d'une Réalité qui, à l'origine de son développement rationnel, se cache. [Karlfried GRAF DÜRCKHEIM] 
La percée de l'être ou les étapes de la maturité


L'écologie extérieure sans écologie intérieure n'est qu'illusion. Si intérieurement, l'esprit est mu par des violences passionnelles, cela se traduira inévitablement en comportements extérieurs. Intérieur et extérieur sont interdépendants. Sans un changement intérieur de mentalité et de relation, vouloir un changement à l'extérieur est illusoire. [Denys RINPOCHE]


L'économie politique a placé sur un podium quelques-unes de nos dispositions naturelles les plus vilaines : le matérialisme, l'esprit de compétition, la gloutonnerie, la vanité, l'égoïsme, la myopie intellectuelle et la toute bête cupidité. [Hazel HENDERSON] cité par Fritjof Capra dans Sagesse des sages

Si la logique en place est si tenace, c'est peut-être que quelque chose au fond de nous même y collabore - quelque chose qui participe de l'angoisse et du déni de notre condition d'humains. Les voies de sorties, les plus pertinentes de l'économie capitaliste ne sont donc pas économiques. Elles sont existentielles. [Christian ARNSPERGER] Critique de l'existence capitaliste, Pour une étique existentielle de l'économie

Notre siècle de rationalité matérialiste, de pesanteur minérale, de substances toxiques largement répandues, d'une science presque totalement asservie au profit, a porté atteinte au monde sensible qui constitue l'enveloppe vivante et vitale de notre planète. Il semble que ce ne soit qu'à l'aune du sacré que nous pourrions mesurer l'ampleur de notre responsabilité. "J'entends par sacré ce sentiment humble où la gratitude, la connaissance, l'émerveillement, le respect et le mystère s'allient pour inspirer nos actes, les éclairer et faire de nous des être très présents au monde, mais affranchis des vanités et des arrogances qui révèlent bien davantage nos angoisses et nos faiblesses que notre force." [Pierre RABHI] Conscience et environnement

Comme une rivière crée les berges qui la contiennent, l'énergie en quête de vérité crée sa propre discipline sans aucune forme de contrainte; et comme la rivière trouve la mer, l'énergie trouve sa propre liberté.
[Jiddu KRISHNAMURTI]
Le sens du bonheur

Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.

[GHANDI]

Richesse c'est pouvoir. C'est le pouvoir d'acheter; c'est un droit de commandement sur tout le travail d'autrui.
[HOBBES]


Science sans conscience, n'est que ruine de l'âme
[RABELAIS]


Rien n'est si dangereux qu'un ignorant ami; Mieux vaudrait un sage ennemi
[Jean de la FONTAINE]

Chaque fois que l'humanité est amputée d'une de ses langues, une de ses cultures, un de ses peuples, ce sont ses propres enfants qui deviennent orphelins d'une partie d'elle même.
[Patrick BERNARD] www.icrainternational.org

Les paradis fiscaux ne sont pas qu'un phénomène marginal réservé à quelques milliardaires, quelques affairistes et beaucoup de mafieux. C'est, au contraire, « une infrastructure essentielle de la finance internationale ». Christian Chavagneux & Ronen Palan


La richesse se mesure au nombre de choses que nous pouvons laisser intactes
[THOREAU]

 

7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 23:25
Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 11:43

 

Un être humain est constitué à 70% d´eau. Il lui faut refaire le plein sans cesse sinon c´est la mort au bout de 3 jours. C´est pourquoi l´eau, nourriture de base indispensable, a toujours été un bien public, géré publiquement. Jusqu´à aujourd´hui l´approvisionnement en eau dans le monde entier, est à 80% encore public. L´eau potable et l´assainissement sont toujours un monopole local. Nulle part au monde ne circulent dans les mêmes tuyaux, des eaux distinctes, de fournisseurs concurrents. Un marché est impensable. Qui privatise malgré tout ce service vital, remplace un monopole public par un monopole privé.


Pourtant c´est exactement ce qui se passe actuellement, partout dans le monde, au nom de la concurrence et du marché, lorsque des multinationales de l´eau comme Veolia et Suez, frappent à la porte de communes à court d´argent. Veolia, multinationale  née en 2003, à la suite du plus important crash financier de l´histoire en  France, celui de Vivendi Universal, - Veolia donc est présente dans au moins 69 pays sur les cinq continents et en cela le Nr.1 incontesté de la gestion privée de l´eau. En Allemagne, la multinationale française a réussi, par des participations dans les services des eaux de plus de 450 communes, à prendre la première place dans l´approvisionnement  en eau potable et le traitement des eaux usées. Les multinationales françaises annoncent tous les jours de nouvelles conquêtes. Ils promettent l´efficacité, des financements avantageux et le développement durable. Cependant, chez eux, en France, on leur fait de moins en moins confiance….


Le « modèle français »

 

C´est précisément là où Veolia et Suez fournissent l´eau de 8 citoyens sur 10, que de nombreuses communes veulent se débarrasser des deux entreprises, l´opacité, la mauvaise qualité de l´eau, une augmentation continue des prix et l´abus de leur situation de monopole, voilà les reproches qu´on leur fait. Les communes ont du mal à contrôler si les prix facturés correspondent bien au travail effectué. Est-ce que les milliards de redevances payés pour la réparation des tuyaux ont bien été utilisés à cet effet ?  L´argent de l´eau des communes françaises n´a-t-il pas financé l´expansion mondiale de Suez et de Veolia ?

À Paris, au cœur de leur  pouvoir, les géants de l´eau ont déjà une plaie dangereuse. La capitale et plus de cent communes françaises ont décidé de reprendre le contrôle de ce service vital. À la fin de cette année Veolia et Suez devront faire leurs valises à Paris. La gestion de l´eau redeviendra communale.


Un film « citoyen »

 

Le film « Water Makes Money » veut informer sur cette évolution actuelle. Il veut montrer les leçons que Paris et d´autres communes françaises ont tiré de la domination de Veolia & Co et comment elles réussissent à reprendre l´eau en régie publique. Des exemples européens et américains complètent le film qui deviendra ainsi un cas d´école pour le monde entier. «Water Makes Money » donnera du courage: l´eau aux mains des citoyens/citoyennes c´est possible !!

« Water makes money » sera un film « citoyen » financé par ceux qui veulent le voir, le montrer, qui ont besoin de cette aide pour mieux comprendre.


La constante progression de la privatisation de l´eau, indispensable à notre vie, n´est pas inévitable. Il est important de transmettre l´information, par exemple par l´image qui bouge et parle.

 

 

Les derniers films de Leslie Franke et Herdolor Lorenz « Eau : service public à vendre » et « Bahn unterm Hammer » (film sur les intentions de privatisation de la DB allemande) ont montré des milliers de fois, l´efficacité qu´un tel film peut avoir pour la prise de conscience.

Contribuez à ce que ce film fasse école.


A consulter :

LES EAUX GLACEES DU CALCUL EGOÏSTE, un site bien documenté centré sur le sujet.

 

L’Eau, bien commun public, Alternatives à la « pétrolisation » de l’eau

Disponibilité en eau dans le monde

Pour un contrat mondial de l’eau

 

« Au fil de l’eau, pourrait-on dire, l’humanité s’est établie sur terre. Du moins une grande part. Il lui reste à retrouver et à écouter cette partie d’elle-même, écrasée sous le poids du mépris que génère la loi du plus fort et celle du marché. » L’eau, un bien commun ?

 

« En repensant aux eaux qui ont coulé dans les villes, nous pouvons mesurer combien elles sont importantes pour les rêves. C’est seulement là où les rêves se sont reflétés dans les eaux des communaux que les cités ont pu se tisser de leur propre matière. Seules les eaux animées de nymphes et de remémorations ont le pouvoir de fondre ensemble la face archétypale et la face historique des rêves. H20 est d’une autre sorte. H20 est un liquide qui a été dépouillé à la fois de son message cosmique et de son genius loci. Elle est opaque aux rêves. L’eau de la ville a dévoyé les communaux du rêve. ». Ivan Illich, mai 1984. H2O et les eaux de l’oubli

Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 06:37

Voici une vidéo très didactique et pas trop longue (15 min) sur les événements du 11 septembre 2001.

* Pour en savoir plus, consultez reopen911.info, le site d’un collectif citoyen indépendant de toute pression politique et cherchant à faire toute la lumière sur ce tragique événement.

* Vous pouvez également lire : Des signaux sismiques révèlent l’utilisation d’explosifs au WTC le 11/9, selon le géophysicien André Rousseau (+commentaires)

* Ou encore lire le relevé de l’ensemble des incohérences, censures et approximations de la version officielle des événements (24 pages qui valent le coup !)

 

Dans un sens comme dans l’autre, ceci est une preuve incontestable et intrinsèque d’un dogme voire même d’un égrégore: un faisceau concordant de pensées et de croyances qui façonnent notre quotidien. La croyance en la version officielle des événements du 11 septembre est à l’image de la croyance en la science et l’économie. Tout qui se met en travers est banni, rejeté. C’est un hérétique, un traitre, un infidèle, un païen, un fou… L’humoriste Jean-Marie Bigard en a d’ailleurs fait les frais. Voir ses 11 épisodes sur son site.

Cette pensée totalitaire est de plus en plus présente et de plus en plus dangereuse. Il faut se battre contre tout type de pensée totalitaire qu’elle soit politique, économique, scientifique, religieuse ou même philosophique. Ceci vaut aussi bien pour les chantres du capitalisme, du religieux, de l’écologisme ou du socialisme radical. Toute pensée totalitaire est néfaste. Cela s’applique aux djihadistes frénétiques, aux apologètes chrétien, aux férus de progrès technologiques et à tous les grands penseurs et politologues de l’histoire. Rien n’est tenu pour vrai, tout est sujet à interprétation et discussion. Mais le pouvoir de l’argent sur les médias engendre un déséquilibre profond des moyens d’expression des parties prenantes. Je suis moi-même étonné de voir avec quelle force on peut aujourd’hui discréditer et rejeter comme un mal propre tout critique du réchauffement climatique ou du pic pétrolier. Une mondialisation heureuse altermondialiste ou capitaliste est-elle d’ailleurs possible et souhaitable ???

 

L’émancipation de l’homme passe par le dialogue, la diversité d’opinons, la multiplicité d’expressions. L’histoire montre qu’il y a souvent eu inégalité des moyens d’expression mais ce, jusqu’à un certain point de rupture. Même Internet, avatar médiatique des dominés reste un média au même titre que le langage ; il est tout sauf objectif. Soyons critique mais à l’écoute. « Je ne suis pas d’accord avec toi, mais je ferai tout pour que tu puisses t’exprimer », le discours et l’ambiance dominante sont à l’opposé de cette célèbre citation attribuée de façon apocryphe à Voltaire.

 

Pourquoi est-il si difficile d’aller à contre courant ? Certainement parce que cela nous fait peur. Inconcevable est l’idée qu’une nation puisse sacrifier 3000 de ces ressortissants… Inconcevable est l’idée d’en avoir fait porter le chapeau à de furibonds barbus. L’axe du mal ! Inconcevable est l’idée que nous soyons à ce point manipulés alors que nous sommes en démocratie !

 

Par confort intellectuel nous préférons croire ce que la majorité croit. Nous façonnons nos êtres et nos pensées à l’image du moule dominant. La pensée crée le monde et nous en sommes à la fois victimes et bourreaux.

 

Il en va ainsi pour l’économie et son concept de valeur, pour la démocratie et son concept d’équité, pour la justice et son concept de morale. Des concepts véhiculés par le langage qui est tout sauf neutre. Valeur, équité, morale ou langage sont profondément subjectifs.

 

Se libérer, changer ou « sauver le monde », c’est penser autrement.

 

Dans son foisonnement d’idées, de frictions et de globalisations, le 21ème siècle maquera-il le point de rupture des sociétés dogmatiques ?

 

Einstein disait :

« On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré »

« Il est plus facile de désintégrer un atome que de changer une croyance »

 

Lire aussi d’un mode de pensée à l’autre

Deux grandes philosophies – idéologies formatent les consciences depuis des siècles et des siècles : la religion et l’humanisme.

 

L’une comme l’autre revendiquent « l’universalité ». Cette qualité « universelle » impose l’idée qu’en dehors de leur propre doctrine, rien d’autre n’est pensable, rien d’autre n’est possible. On sait à quel genre de monstruosité planétaire ce type d’endoctrinement a conduit.

Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 22:33
Nous Resterons Sur Terre - Bande-Annonce

Des films documentaires sur le climat, la santé, l’état de la planète ou l’industrie alimentaire, il commence à y en avoir à la pelle. En voici une petite liste non exhaustive (si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à me les communiquer par commentaire à cet article). Je présente ici les plus commerciaux, il en existe bien sûr des tonnes d'autres moins visibles: les enjeux de l'or vert, quand le FMI fabrique la misère, Zeitgeist, etc. Voir sur le site NOS LIBERTES et sur le site L'INVENTIN (un peu de tout)

 

CLIMAT :

* Une vérité qui dérange : Al Gore

* Climat: histoire d'une guerre secrète : Ted Anspach, Claire Denavarre

 

TERRE :

* La 11ème heure: Léonardo DiCaprio

* Home: Yann Arthus - Bertrand

* Nous resterons sur Terre : Mikhaïl Gorbachev, James Lovelock, Edgar Morin, Wangari Maathai

* Le syndrome du Titanic : Nicolas Hulot

 

SANTE :

* Nos enfants nous accuseront : Jean-Paul Jaude

* Homo Toxicus : Carole Poliquin

* Silence, on vaccine : Lina B. Moreco

 

ALIMENTATION

* We feed the world: Jean-Ziegler, un film d’Erwin Wagenhofer

* FOOD, Inc.: Robert Kenner

* Herbe: Matthieu Levain et Olivier Porte

* Le monde selon Monsanto: Marie Monique Robin

 

MONDIALISATION

* Pas assez de volume : Notes sur l'OMC : Vincent Glenne

* Wall Mart: High Cost of Low Price: Robert Greenwald

* The New Rulers of the World: John Pilger

 

PIC PETROLIER

* The end of suburbia: Gregory Greene

* Oil, smoke & Mirrors: Ronan Doyle

 

Que de beaux documentaires, de belles images, de belles musiques…

 

Comme l’écrit si bien Raffa dans son dernier article sur le film Home, ces films contribuent à une prise de conscience planétaire… Nous devons absolument comprendre qu’aujourd’hui, le moindre souffle de vie à la mode occidentale se fait au dépend d’un autre ailleurs sur le globe. Toute cette énergie, tous ces objets et fastes du monde moderne ne sont pas gratuit. Notre matérialisme ambiant et bon marché est construit sur la misère du monde et l'exploitation de ses matières premières. Nous n’avons rien sans rien. Ce n’est pas parce qu’un Somalien ne mange pas à notre table qu’il n’existe pas. Idem pour le déboisement, la disparition des espèces ou la pollution.

 

Cette prise de conscience planétaire est donc essentielle mais non suffisante. Nous y sommes tous pour quelque chose, certes, mais encore trop rare sont les films documentaires qui dénoncent le SYSTÈME ! Nous sommes face à une crise systémique (propre au système) dont nous sommes tous coupables. La crise économico-financière est la clé de voûte de toutes les autres crises : climatique, environnementale, énergétique, culturelle, sociale, alimentaire, etc.

 

L’obsession du rendement sur capital, représentation parfaite de nos peurs et de notre égo, va finir par nous perdre. C’est par manque de confiance en soi, en l’autre et dans la vie que le système à pris cours. Et comme l’affirme Christian ARNSPERGER, cette crise est bien plus une crise existentielle qu’une crise économique.

 

« Il ne s’agit pas de simplement reconsidérer notre relation avec la nature mais notre relation avec nous même. »

 

La cause première c’est donc bien nous, vous, moi. L’écologie intérieure comme on dit. Les grands désordres planétaires sont le reflet de nos désordres intérieurs. Ce sont ces désordres intérieurs qui ont aboutit à ce système. En changer ne veut pas forcément dire que le système changera, nous l’avons institutionnalisé (traité de Lisbonne, OMC, OMS, FAO, Fed, BCE, etc.). Il est rigide, puissant et fait partie des grands concepts communément admis par tous. Comme le dit Jean-François NOUBEL, laissez jouer 10 sages au monopoly, il y aura toujours un gagnant et un perdant. S’ils respectent les règles, il y aura toujours un gagnant et un perdant. Le temps de la désobéissance civile de Thoreau est-il venu ?

 

Outre cette écologie intérieure donc, nous devons absolument prendre conscience de ce côté systémique. Beaucoup le savent et n’en parlent pas. Ils font comme si il n’existait pas. Ils jouent le jeu. Ils respectent les règles. Ils doivent le faire pour poursuivre leur chemin dans la logique du jeu. Je pense, par exemple, à toutes les asbl et ONG, aux écologistes et marxistes de tous poils, moi compris.

 

« Changer les choses, c’est oser couper la main qui nous nourrit »



Encore trop peu nombreux sont les films qui dénoncent le système

A l’heure actuelle, j’en dénombre 3

* Let’s make money, le dernier film d’Erwin WAGENHOFER (www.letsmakemoney.at), assez médiatisé mais malheureusement moins qu’Al Gore, Hulot ou Arthus Bertrand…

* L'argent d’Isaac ISITAN (traité factuel de la politique monétaire)

* L'argent dette (Money as Debt) de Paul GRIGNON (fonctionnement du système monétaire et explication, par ce système, de l’obligation structurelle de croissance)

 

Pensez-vous que Bouygue, France Télécom, l’Oréal ou Total financeront un jour un film de ce type à grande échelle ??? Ce serait scier la branche sur laquelle ils sont assis… Ce serait contraire à l'écologie capitaliste qui a le vent en poupe. Financer ce genre de film c'est le serpent qui se mange la queue.

 

« Quand la conscience s'éveille »

 

Voir aussi :

* Egoïsme & Capitalisme

* Ecologie & Capitalisme

* Développement durable

* 7 vidéos réflexion: HEARTHLINGS, ZEITGEIST, Codex, l'Argent...

* La décroissance, l’argent et moi

Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 12:03

Voici 7 vidéos pour les vacances

*
Les enjeux de l'or vert (santé)

* Quand le FMI fabrique la misère (pratiques du FMI, un peu démodé mais édifiant quand même)

* Le Codex Alimentarius lutte contre la faim (alimentation)

* ZEITGEIST (politique impérialiste + argent + religions)

* HEARTHLINGS (traitement des animaux, âmes sensibles, s'abstenir!)

* L'argent d’Isaac ISITAN (traité factuel de la politique monétaire)

* L'argent dette de Paul GRIGNON (fonctionnement du système monétaire et explication, par ce système, de l’obligation structurelle de croissance)

 

Ces 7 films sont une sélection personnelle qui n’engagent que moi.

 

L’argent dette a par exemple été fort critiqué sur le site Rue 89 sous un article titré « L’argent dette », vidéo star du net, a une sale petite odeur de Pascal Riché. Dommage que l’antisémitisme refasse surface à chaque critique de l’ordre établi :-(

Ne prenez jamais mes articles pour argent comptant ! Faites vous votre propre opinion. Pour cet article de Pascal Riché, il me semble bon, par exemple, de lire quelques commentaires à l’article. Ci-dessous, j’en ai sélectionné un, celui de Thucydide, qui a le mérite d’offrir un autre point de vue. C’est par le croisement d’informations que vous pourrez vous « forger » une bonne opinion. N’hésitez d’ailleurs jamais à commenter certains articles ou points soulevés sur ce blog. Je ne détiens pas la vérité, je cherche à comprendre, tout comme vous…

 

Critique et critiquable, ce blog se veut différent pour apporter un autre son de cloche et susciter la réflexion.

 

Pour l’argent dette, comme pour le 11 septembre (WTC), ce qui est clair, c’est que ce n’est pas clair. Pour moi, la vidéo « Money as Debt » reste très didactique pour monsieur tout le monde. Si vous souhaitez quelque chose de plus scientifique, je suggère, par exemple, Helmut CREUTZ : Le syndrome de la monnaie avec ces 2 documents : Auto-multiplication cancéreuse des actifs financiers et MONETARY GROWTH et ces vidéos.

 

D’autres films & vidéos disponibles sur

NOUS LES DIEUX

 

Et sur

L’INVENTIN (hyperlien en orange en haut à droite de ce blog)

 

+++

 

Commentaire de Thucydide à l’article de Pascal Riché, « L’argent dette », vidéo star du net, a une sale petite odeur

 

Thucydide : Bêcheur de fond en Bourbonnais | 19H21 | 14/10/2008 |  

@Pascal Riché

Ce qui gêne le plus dans l'affaire, c'est le principe même de la rédaction de votre article.
En effet, du début à la fin, on ne trouve que la volonté affirmée d'avant tout discréditer la vidéo et son auteur.

Déjà, la théorie du complot
Chaque fois qu'une thèse dérange, elle est taxée de conspirationnisme aigu.
Il y a là une sale petite odeur de cerbères soviétiques, lorsqu'ils taxaient systématiquement de déviationnisme toute tentative de réflexion critique sur leur paradis obligatoire.

Ensuite des amalgames abusifs et des déductions outrancières sans aucun rapport avec la réalité du film mis à l'index.

Le film laisse entendre que les banquiers se transmettent de père en fils le secret trouble de la fabrication de l'argent
Qu'allez-vous chercher là : la banque est un métier et les banquiers se transmettent un savoir-faire utile, dont chaque génération a eu à cœur d'améliorer l'efficacité et le rendement. Le film ne condamne ni ne dénonce rien, il montre l'évolution qui aura mené de la thésaurisation à l'usure.

Le film dénoncerait un complot judéo-maçonnique
Permettez-moi de ne pas prendre au sérieux votre développement ; parce qu'apparaît en fond la pyramide tronquée « symbole maçonnique » ? Mais elle marque chaque dollar depuis le début ; au nom de quoi aller chercher midi à quatorze heures et ne pas y voir tout simplement une allusion au dollar, qui est lui-même le symbole premier de l'économie moderne !
Pour ce qui est du non-dit balourd qui invite l'antisémitisme dans un débat où il n'a rien à faire, c'est un bien gros fil que les banquiers lombards, inventeurs du capitalisme moderne auraient apprécié avec humour.

Des citations ambiguës à la fin du film
D'accord, la mention « mort assassiné » n'a pas grand’ chose à voir avec le sujet, elle n'est là que pour dramatiser le propos, et on voit mal en quoi Abraham Lincoln aurait un lien avec la décision prise par Woodrow Wilson en 1913 (sa citation apparaît en début de film, et vous ne la relevez pas : était-ce une imbécillité ?)

Cerise sur le gâteau, l'auteur a déjà fait par ailleurs des trucs plutôt fantaisistes et pas crédibles.
Et alors ? Cela suffit-il à démontrer que ce film là, précisément, n'est que dangereuse et suspecte foutaise ?
Seriez-vous du genre à vouer aux gémonies Voyage au bout de la nuit ou Mort à crédit parce que Céline les a signés ?

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.
Vous le savez sans doute parfaitement.
Donc ne jetez pas, s'il vous plaît, trop vite l'opprobre sur la « conspirationnite » des gens
Nous vivons une époque où une bonne crise de « conspirationnite » peut devenir elle-même conspiration mortelle venue d'en haut.
- Par exemple, lorsqu'il s'est agi d'infliger 50 jours de bombardements intensifs à la Serbie (avec emploi d'uranium appauvri) sous prétexte de soi-disant génocides que Régis Debray a eu le courage de dénoncer.
- Ou bien ces ahurissants scenarii dignes d'un mauvais film de Science Fiction qui ont permis le lancement de deux guerres particulièrement ruineuses et meurtrières en Afghanistan et en Irak.

Par contre, concernant les gouvernements complices de leurs maîtres les banquiers, vous avez raison, c'est une thèse absolument stupide.
Chacun sait en effet que c'est tout le contraire et que le gouvernement français a obligé ce pauvre Michel Pébereau à racheter l'assureur belge Fortis, uniquement pour avoir un prétexte à investir 3 milliards d'euros dans la banque belge Dexia et ce, sans raison valable.
C'est sans doute pour cela que le pauvre homme s'est retrouvé séquestré dans le bureau de Christine Lagarde lors des négociations sur le sauvetage de Dexia : pour l'empêcher d'ameuter l'opinion, sans doute.

Non, vraiment, la forme de votre article est déplaisante ce qui m'interdit de le trouver convaincant.
Dommage.

 

Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 23:10
Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 22:52
Repost 0
Published by Ploutopia - dans VIDEO - DOCUMENTAIRES
commenter cet article

Liens

A lire

1) Manuel d’anti-économie

2) Transition écologique & économique

3) Le retour du puritanisme au travail

4) Le désir comme désir de l’Autre

5) La Décroissance, l’Argent et Moi

6) Argent, Richesse, Valeur

 

Vie Pratique, Autonomie

AUTARCIES

ECOCLASH (voir Liens)

TERRA MATER

HABITER-AUTREMENT

ECO-BIO.INFO

EAU-tarcie (H20)

RAFFA : le grand ménage

 

Transition > POST-CAPITALISME

Villes en transition

Transition Monétaire

Transition Politique (Politique Simultanée)

Transition Culture

Eco-villages

Créatifs Culturels

Simplicité Volontaire

Demarche.org

Decroissance.org

REVOLUTION LENTE

 

Belgique

RESPIRE asbl

GRAPPE asbl

TETRA asbl

FINANCITE

Se changer soi

Amis de la Terre

Objecteurs de croissance

Nature et Progrès

Nature & Progrès Bruxelles

Ligue des optimistes

CETRI

CADTM

Confluence

Habitat Groupé

Classes de Terre

Ca passe par ma Commune

Groupe de Travail sur la Monnaie

Frère Albert

Maisondd.be (dd humain)

 

France

Plus Conscient 

Pièces et Main d’Œuvre

Dialogue en Humanité

Blog monde diplomatique

On peut le faire

Réseau éco-villages

Sentinelles de la république

 

Blog France

Jean ZIN

Pierre RABHI

Frédéric LORDON

Emceebeulogue

Fortune

 

Favoris

THEOGNOSIS (n'existe plus)

Sortir de l'Economie

INVENTIN

DONDE VAMOS

ECOPHILOPAT

NOS LIBERTES

INVENTERRE

MIIRASLIMAKE

MONOLECTE


Economie

Economistes Atterrés

ECONOSPHERES

Bioéconomie.net

SOCIETAL.org

the New Economic Foundation

 

Management

Mortel Management

 

Politique - Société

Politique Simultanée

Mouvement CiTerrien (MCT)

Alliance21 (monde responsable, pluriel et solidaire)

 

Alliance for a New Humanity


Monnaie (concept)

monnaie.wikispaces.com

www.bioeconomie.net

SystemeMonetaire.be

CreationMonetaire.info

MonnaieFondante.canalblog.com

GTMonnaie.be

Alter-Europa.com

Club-Robin.org

Sel-Terre.info

 

Monnaie (alternative)

Monnaies Locales Complémentaires

ALOE (alliance pour une économie plurielle et solidaire)

money.socioeco.org/fr/ (devenu ALOE)

www.appropriate-economics.org/

www.complementarycurrency.org/

www.digitalmoneyforum.com/

www.reinventingmoney.com/

grit-transversales.org/

Thetransitioner.org

Open Money

www.regiogeld.de (regio Allemagne)

transversel.apinc.org (SEL France)

brusel.be (SEL Bruxelles)

 

 

Climat

Manicore (Jancovici)

 

Pic Pétrole

Oleocene

 

Santé

Pharmacritique

Info Michel Dogna

Votre Sante

 

Planète

Terre Sacrée

LiberTerre.fr

Terre & Humanisme

 

Agriculture – Nature

Semences Paysannes

Kokopelli

Cheminfaisant2005.net

BRF - Bois Raméal Fragmenté

Permaculture

Masanobu Fukuoka

Plantes sauvages

 

Conscience

Alliance21

Fondation Diagonale

Trilogies

LeTransmuteur.net

Nous-les-dieux

Sens de la Vie

Zone7.net

Pas ça !

 

Manipulations

Le pouvoir mondial

SYTI.net

Prise de conscience.org

Les mots ont un sens

 

Info

MichelCollon.info

Mondialisation.ca

Grain (Agriculture)

ContreInfo

News Of Tomorrow

Monde Diplomatique

Decroissance.info

Futur Quantique

Le Grand Soir

 

TLAXCALA

Global Research

AlterInfo

RISAL (Am. Latine)

Congo Forum (Afrique)

Medium4You (Belgique)

Agoravox (France)

Marianne2.fr (France)

Rue89 (France)

 

Livres

Ecophilopat

Syti

Inventin (pdf)

Nous-les-Dieux (pdf)

Ecosociété

 

Editions

La plume de feu (Aude)

Yves MICHEL

Souffle d’Or

Charles Léopold Mayer

Aden

Syllepse

du Cerf

Ecosociété

La découverte

Le Relié

Sang de la Terre

Alter-Europa.com

Penser Librement.com

 

Autres liens

Contre la pensée unique

Epuisement des ressources

Dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation (1)

2021 : fin de l'argent
2025 : fin de l'or et du zinc
2028 : fin de l'étain
2030 : fin du plomb
2039 : fin du cuivre
2040 : fin de l'uranium
2048 : fin du nickel
2050 : fin du pétrole
2064 : fin du platine
2072 : fin du gaz naturel
2087 : fin du fer
2120 : fin du cobalt
2139 : fin de l'aluminium
2158 : fin du charbon

Notre planète n'est pas infinie. On le sait. Ses ressources sont limitées et ne peuvent satisfaire ad vitam eternam les exigences voraces de milliards d'êtres humains.

Nous devons anticiper la pénurie proche des matières premières en vivant tout simplement autrement. Sinon des guerres terribles risquent d'éclater dans un futur proche à la surface de tout le globe pour l'accaparement des gisements restants, atomisant les villes et faisant un carnage parmi les populations. Cela en moins d'une petite génération!

Si nous voulons éviter le pire, retroussons nos manches! Une nouvelle civilisation reste à inventer, ici et maintenant, plus propre, plus économe, plus respectueuse et dont l'objectif premier soit réellement le bonheur de tous et non le profit égocentrique de quelques uns au détriment de tous les autres.

Voir échéancier des ressources exploitables sur le site Terre sacrée.
(1) D'après Science et Vie hors série N° 243, construire un monde durable, de Juin 2008. http://www.mondedurable.science-et-vie.com 

Freemen

Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que :
• le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique
• s’attaquer sérieusement à ce problème implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance».



Au delà, comme le nom “Freemen” l’indique, chacun pense, écrit ce qu’il veut sur son blog. L’ensemble de ces contenus doit petit à petit former une nouvelle “chaîne”, un nouveau “journal”, chacun parlant de politique, mais aussi, d’art, de ciné, de tout.

153 blogs freemen